Accueil La Une Belgique

Elio Di Rupo, ça se complique (si c’était possible)

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

A l’épicentre des affaires avant l’été, et littéralement criminalisé par son partenaire CDH en plein milieu de la législature (l’appel du 19 juin de Benoît Lutgen avait cette fonction, proclamant d’un coup le PS infréquentable), le PS déguste dans les sondages, ce qui se vérifie dans cette édition d’Ipsos.

Les rouges se consoleront en constatant que leurs mauvais scores sont moins mauvais que ceux enregistrés début juillet dans l’enquête Dedicated-MR. Laquelle projetait le PTB loin devant, ce qui n’est pas le cas ici (l’extrême gauche coince même à Bruxelles). Et créditait leur parti de 16 % des intentions de vote en Wallonie, alors qu’il s’accroche cette fois à la barre des 20 % (20,7 % exactement). Ce qui limite la casse. Pas les problèmes. Qui demeurent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs