Accueil Monde États-Unis

Le fils aîné de Donald Trump sommé d’expliquer ses connexions russes devant le Sénat

Convoqué par la commission judiciaire du Sénat, l’héritier âgé de 39 ans devait s’expliquer sur une étrange rencontre avec des émissaires de Moscou, le 9 juin 2016, en pleine campagne présidentielle.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 3 min

De notre correspondant à New York

Jamais, dans l’histoire des Etats-Unis, un fils de président n’avait été sommé de s’expliquer au Congrès sur ses agissements en période électorale, encore moins pour collusion avec une puissance étrangère. En d’autres termes, pour haute trahison. C’est pourtant ce qui attendait jeudi matin Don Trump Jr, fils aîné du 45e président des Etats-Unis, Donald Trump. Convoqué par la commission judiciaire du Sénat, l’héritier âgé de 39 ans devait s’expliquer sur une étrange rencontre avec des émissaires de Moscou, le 9 juin 2016, en pleine campagne présidentielle, dans la Trump Tower à Manhattan.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Le meurtre d’un livreur noir enflamme Memphis

Le pire était à craindre, vendredi soir, à Memphis, dans l’attente d’une vidéo montrant l’agression sauvage de Tyre Nichols par 5 policiers. Noirs, eux aussi. Trois ans après l’affaire George Floyd et les manifestations Black Lives Matter, la réforme de la police reste au point mort outre-Atlantique.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs