Tête d’affiche de la collection Meisner, ce triptyque florentin du XIV
e
 siècle a été adjugé 496.000 euros. © D.R.
Avec cette chronique, on fait dans la dentelle.
Lot 71294 
: étude à la gouache de Eyvind Earle, une légende des studios Disney, pour le château maléfique et la forêt d’épines du dessin animé «
La Belle au Bois dormant
». Estimation 
: 5.500 à 6.500 euros.
Beaucoup de gens ne vont pas dans une salle de ventes parce que cela les traumatise un peu, qu’ils sont timides ou qu’ils n’ont pas le temps.
Lot 130 : Adjugés 150.000 livres sterling, ces deux cabinets en haut-relief ont réalisé la meilleure performance de toute la vente.
Lot 233
: masque chinois de cérémonie (estimation 2-3.000 euros).
Lot 710, Blaeu.
La collection «
Louis Vuitton x Supreme
» est particulièrement prisée.
d-20180425-3LVF1E 2018-04-24 12:34:53
Lot 39: Pour ce potentiel autoportrait de Peter Lely, l’on a offert 348.500 dollars.
C’est l’expert automobile Grégory Tuytens qui a découvert la Jaguar, dans le hangar d’un carrossier gantois décédé.
La route sera semée d’embûches
Les unités existantes pourront participer aux enchères, mais n’obtiendront qu’un an de soutien à la fois.
Des réfugiés syriens du camp jordanien d’al-Zaatari
: la «
loi n°10
», adoptée par le régime de Damas, est une nouvelle atteinte à leurs droits.
Montrée au Musée ethnographique d’Anvers en 1998, cette autre pièce Mezcala très stylisée a été vendue 47.500 euros. © D.R.
d-20171205-3JD5RL 2017-12-05 13:56:50
Mustapha Oukhit a concrétisé son rêve : la société de logement public  La Sambrienne lui a revendu le logement social qu’il lui louait  depuis près de 10 ans.
Daniel Pollain (à droite). © D.R.
Le grand pastel de Privat Livemont «
Arbres en fleurs
» a atteint les 18.000 euros. © D.R.
6.200 congressistes se bousculent actuellement dans les couloirs de l’Isicem. Un public prisé par le secteur du tourisme.