Accueil Belgique Politique

Grand Baromètre: la N-VA en forme, Theo Francken superstar

Notre Grand Baromètre national Ipsos-Le Soir-RTL-VTM-Het Laatste Nieuws crédite la N-VA de 30,2 % des intentions de vote. Le CD&V plafonne. L’Open-VLD et le SP.A chutent.

Infographie - Chef du service Politique Temps de lecture: 2 min

Le parti de Bart De Wever se porte au mieux. Notre Grand Baromètre national Ipsos-Le Soir-RTL-VTM-Het Laatste Nieuws crédite la N-VA de 30,2 % des intentions de vote. Depuis le coup de mou de juin 2016, où la formation nationaliste était descendue à 24,2 %, la remontée est ininterrompue, et l’on atteint aujourd’hui un score qui se rapproche lentement mais sûrement du score électoral de mai 2014, soit 32,4 %. Une nouvelle qui réjouira les nationalistes, qui font du 30 % leur chiffre fétiche.

Le deuxième parti flamand, le CD&V, réalise à peine plus de la moitié du score de son principal concurrent. Le parti de Wouter Beke plafonne à 16,1 %.

Dans une Flandre qui donne parfois l’impression de pencher définitivement à droite, la percée de Groen interpelle. Les écologistes flamands passent de 12,2 % lors de notre dernier sondage à 13,4 % et raflent la troisième place du podium. Cette performance est due en partie à la chute de deux partis traditionnels au Nord : l’Open-VLD et le SP.A. Les deux formations sont dans un mouchoir de poche : 12,2 % pour les socialistes et 12,1 % pour les libéraux.

Reste le bas du classement, avec un Vlaams Belang qui chute à 7,9 %, et souffre manifestement lui aussi du succès de la N-VA. Et un PVDA (PTB), qui, en Flandre, ne décolle pas, puisqu’il reste bon dernier, avec 5 % des voix.

Theo Francken au top

Le classement des personnalités reflète bien les intentions de vote, avec deux N-VA dans le top 3 : Theo Francken (1er) et Jan Jambon (3e). On notera aussi la popularité persistante du Premier ministre fédéral, Charles Michel, qui bénéficie probablement lui aussi de l’accord budgétaire estival, salué par la presse flamande.

d-20170120-GDF30D 2017-01-23 18:23:26

Méthodologie

Cette vague de 2.388 répondants, formant des échantillons représentatifs des Belges de 18 ans et plus à raison de 960 en Wallonie, 959 en Flandre et 469 dans les 19 communes de la Région Bruxelles-Capitale, a été réalisée du 25 août au 3 septembre 2017. Les interviews ont eu lieu en ligne. La marge d’erreur maximale, pour un pourcentage de 50 % et un taux de confiance de 95 % est de +-3,2 en Wallonie, +-3,2 en Flandre et de +-4,5 à Bruxelles.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Albert Poullet, lundi 11 septembre 2017, 18:36

    pauvre flandre elle mérite mieux que ces clowns !

  • Posté par Desprez Jean Luc, vendredi 8 septembre 2017, 19:45

    Belle performance pour Carolus qui est fort apprécié manifestement par les Flamands, sans autre commentaire

  • Posté par Lambert Paul, vendredi 8 septembre 2017, 19:18

    le fameux droit du sol prôné par le moustachu, la pureté de la race et le non moins connu " arbeit macht frei " si chère à l'idéologie du travail de ce mustachu, l'histoire ne se répète pas mais elle balbutie

  • Posté par Lambert Paul, vendredi 8 septembre 2017, 19:13

    entre 1930 et 1934 cela a débuté de la même manière........

  • Posté par Talbot Fanny, vendredi 8 septembre 2017, 19:09

    Effrayant... ! Tout simplement... Quand le repli sur soi, le rejet de l'autre (surtout pauvre et étranger) l'emporte sur l'accueil, le partage et la solidarité... Seule importe la protection du portefeuille !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs