Accueil Société Enseignement

Examen d’entrée en médecine: «Il y a tellement de choses à connaître»

Les postulants aux études de médecine et de dentisterie ont passé vendredi leur examen d’entrée. Pour de nombreux candidats, l’épreuve fut moins difficile qu’ils le redoutaient. Les résultats seront rendus publics au plus tard le 18 septembre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Dans le métro 6 direction Heysel, Michèle bachote dans son coin, le nez plongé dans ses feuilles. Délaissant ses révisions pour deux minutes, elle se confie : « J’ai travaillé toutes mes vacances. Ça fait deux mois que je ne suis plus sortie de chez moi. Mais malgré ça, je ne sais pas si ça sera suffisant, il y a tellement de choses à connaître… »

A l’entrée de Brussels Expo, une file s’allonge, interminable. Il est 8 h 30 et l’examen commence dans une heure. Chez les candidats médecins et dentistes, la tension est à son comble. « Là, le sentiment qui règne, c’est le désespoir, rit jaune Alice. Si je rate, j’ai quand même une autre option. Je suis déjà inscrite en médecine à Paris. Le problème, c’est que là-bas, il y a un concours en fin de première année avec seulement 12 % de sélectionnés. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Jaspers Marie, mercredi 13 septembre 2017, 2:15

    Dans le secondaire, il y a un problème avec le cours de physique .En effet, les trois cours sont globalisés et comme la physique est beaucoup plus dure que la chimie et la biologie, les élèves font souvent l'impasse sur la physique, ce qui explique leur conception que les questions de physique sont difficiles puisqu'ils ne maîtrisent pas.Souvent ,ils la lisent mais cela est totalement inefficace,En outre, n'importe quel prof de sciences peut donner n'importe quel cours de sciences ce qui est souvent dramatique quand un biologiste donne la physique.

  • Posté par Jaspers Marie, mercredi 13 septembre 2017, 2:04

    J'ai aussi résolu et analysé toutes les questions de tous les TOSS de 2013 à 2016 en physique et ai constaté, comment en maths, que les questions étaient de simplistes applications de lois, de résultats expérimentaux, donc d'une théorie que en principe doit être maîtrisée et non emmagasinée "par coeur", c'est-à dire sans la comprendre.C'est une attitude souvent adoptée par les élèves du secondaire car ils trouvent que mémoriser sans comprendre demande moins de temps que de comprendre d'abord (ce qui prend du temps) puis mémoriser après.

  • Posté par Jaspers Marie, mercredi 13 septembre 2017, 1:25

    Suite 6,Elles en organisent en plus pendant les mois de juillet et août.Ainsi, ceux qui souhaitaient avoir une préparation de qualité pouvaient l'obtenir à condition de travailler, bien entendu.J'ai été surprise par le témoignage d'étudiantes qui considéraient qu'il y avait beaucoup de matière à connaître, qu'elles avaient du passer toutes leurs vacances ou trois séances de cours préparatoires plus 2 semaines de travail"intensif".Il est important de signaler que ce ne devrait être qu'une révision de matières qui auraient du être maîrisées dans le secondaire!

  • Posté par Jaspers Marie, mercredi 13 septembre 2017, 1:15

    Concernant la préparation, certains ont mis en exergue le coût des préparations privées, en dernière minute.Je tiens à signaler que, les Universités, conscientes des différences de niveaux des écoles secondaires (ce qui est in admissible)organisent de septembre à avril, des cours préparatoires de maths et de biologie en ligne, des cours de physique et chimie en présentiel ,tous les mercredis après-midi et samedi matin et ce pour la modique somme de 20 euros par cours pour toute l'année.Vraiment, il est faut de présenter cet examen comme anti-démocratique.

  • Posté par Jaspers Marie, mercredi 13 septembre 2017, 1:04

    Etant donné que le niveau de l'examen d'entrée devait être celui des TOSS,il m'est impossible de comprendre que cet examen ait pu être un concours ou un examen de sélection: les étudiants qui n'auraient pas réussi cet examen auraient été totalement incapables de réussir le 1° bac et donc il est malhonnête de prétendre que cet examen élimine d'excellents médecins potentiels.

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs