Accueil Société Enseignement

Et si l’étudiant touchait ses allocations familiales?

Un jeune sur deux a un job pour financer partiellement ses études, selon une étude de la FEF.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 3 min

Examen d’entrée, blocus, taux de réussite, employabilité du diplôme… S’agissant des études supérieures, les débats portent souvent sur ces sujets très académiques. Tout en masquant un autre volet essentiel, celui des conditions de vie des jeunes assis sur les bancs des universités ou des hautes écoles.

La FEF (Fédération des étudiants francophones) livre ce week-end, pendant son «université d’été », les résultats d’une vaste enquête menée auprès de 3.000 jeunes francophones. Revenus, aides sociales, transports, logement, santé, infrastructures… tout y passe. Avant de dévoiler les résultats dans leur entièreté la semaine prochaine, la FEF livre au Soir le volet « revenus ».

1. Solidarité familiale

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs