Mostra de Venise: Guillermo del Toro remporte le Lion d’or

Trop arty, peu accessible, la programmation la Mostra avait déçu ces dernières années. Avec une compétition de haut niveau et (presque) pas de ratés, il se repositionne aujourd’hui comme un lieu incontournable. Le jury, présidé par Annette Bening et composé de Ildikó Enyedi, Michel Franco, Rebecca Hall, Anna Mouglalis, David Stratton, Jasmine Trinca, Edgar Wright, Yonfan, a eu la lourde tâche de départager des films très différents mais souvent passionnants.

C’est la compétition dédiée à la réalité virtuelle qui a ouvert le bal peu après 19h. « Je veux remercier mon jury, Céline Sciamma et Ricky Tognazzi, et aussi féliciter le président de la Biennale, Paolo Baratta, et le directeur de la Mostra, Alberto Barbera, pour leur manière de penser vers le futur en mettant à l’honneur la réalité virtuelle », a dit John Landis, président du jury Venice VR. Trois prix ont été remis à cette forme émergente d’art, dont un à Laurie Anderson, artiste inclassable et passionnante.

Annette Benning, a salué le jury international duquel elle a été à la tête.« Nous nous sommes beaucoup écoutés, nous avons parlé. Je suis particulièrement reconnaissante d’être ici pour célébrer le meilleur du cinéma à travers le monde. Cette compétition confirme que le cinéma a une habilité magique pour donner de la lumière pour comprendre l’obscurité. Il permet de garder à l’esprit des images magnifiques. »

Un jury qui a réussi haut la main la lourde tâche qui lui avait été confiée en annonçant un palmarès équilibré et intelligent, récompensant à la fois des pépites issues du cinéma d’auteur et des films grand public. « Parfois, vous prenez des risques et vous faites quelque chose de différent, a dit Guillermo del Toro en recevant son Lion d’or. On peut faire des films conte de fée. Il faut rester fort et garder la foi. Je crois en la vie, l’amour et le cinéma. Je veux une vie remplie de tout ça. »

Le palmarès :

COMPETITION VENEZIA 74

– Lion d’or : The Shape of Water de Guillermo del Toro

– Grand prix du jury : Foxtrot de Samuel Maoz

– Lion d’argent du meilleur réalisateur : Xavier Legrand pour Jusqu’à la garde

– Prix Marcello Mastroiani du meilleur jeune acteur : Charlie Plummer pour Lean on Pete

– Prix spécial du jury : Sweet Country de Warwick Thornton

– Meilleur scénario : Martin McDonagh pour Three Billboards Outside Ebbing Missouri

– Meilleur acteur : Kamel El Basha pour L’insulte

– Meilleure actrice : Charlotte Rampling pour Hannah

PRIX SPECIAUX

– Lion d’or spécial pour la carrière à Jane Fonda et Robert Redford

– Jaeger-Le Coultre à Stephen Frears

– Lion du futur : Xavier Legrand pour Jusqu’à la garde

COMPETITION VENICE VR

– Best VR Story : Bloodless de Gina Kim

– Meilleure expérience VR : La Camera Insabiatta de Laurie Anderson et Hsin-Chien Huang

– Meilleur film VR : Arden’s Wake d’Eugene Yk Chung

COMPETITION VENICE CLASSICS

– Meilleur documentaire sur le cinéma : The Prince and the Dybbuk

– Meilleur film restauré : Idi I Smotri

COMPETITION ORRIZONTI

– Meilleur court-métrage : Gros chagrin de Céline Devaux

– Meilleur scénario : Dominique Welinski et René Ballesteros pour Los versos del olvido

– Meilleur acteur : Navid Mohammadzadeh pour Bedoune Tarikh, Bedoune Emza

– Meilleure actrice : Lyna Khoudri pour Les bienheureux

– Prix spécial : Caniba

– Meilleur réalisateur : Vahid Jalilvand pour Bedoune Tarikh, Bedoune Emza

– Meilleur film : Nico, 1988 de Susanna Nicchiarelli

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous