Accueil Belgique

NO2, l’ennemi du cœur et des poumons

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Selon l’Agence européenne pour l’environnement, le NO2 provoque à lui seul environ 72.000 décès prématurés en Europe chaque année, dont plus de 2.300 en Belgique. Le dioxyde d’azote ou les polluants liés à la circulation routière altèrent la croissance pulmonaire chez les enfants et les exposent à un risque accru de souffrir d’asthme. Il affecte également la fonction pulmonaire et cardiovasculaire chez les adultes. D’après l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis, une exposition accrue au NO2 pourrait provoquer des crises cardiaques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs