Accueil Monde États-Unis

Ouragan Irma: à Miami, «les gens se bagarrent pour la nourriture»

À Miami, depuis samedi, les abris ouverts par les autorités ont fait le plein, 28.000 personnes campant dans une quarantaine d’écoles réquisitionnées. Idem pour les hôtels. Et le pire restait à venir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Une interminable attente. Vingt heures après que les bourrasques et la pluie ont enveloppé Miami d’une chape de plomb, l’ouragan n’en est toujours qu’à ses prémices. Dimanche matin, l’œil énorme d’Irma est passé à la vitesse d’une tortue (13 km/heure) sur Key West, point extrême du chapelet d’îles qui prolonge la Floride. « C’est comme à bord du Titanic, en ce moment », a témoigné au Miami Herald l’un des rares habitants restés sur place. L’impact sur le continent était prévu vers 14 heures (20 heures en Belgique) aux alentours de Naples, sur la côte ouest de la péninsule. Vu sa taille, la tempête promettait de maintenir la population aux abris toute la journée de dimanche et au-delà.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs