Accueil Économie Consommation

Charleroi se met à l’agriculture urbaine grâce à une ASBL

L’objectif de la plateforme Charleroi ville fertile : manger sain, local, solidaire et durable.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Manger sain, local, solidaire et durable : c’est la démarche qui a amené un petit groupe de citoyens à créer la plateforme Charleroi ville fertile. « L’initiative est venue dans la foulée de l’opération So food lancée en 2015 par Présence et action culturelles (PAC) », évoque Amaury Haegeman, parmi les pionniers avec Margaux Joachim du PAC et Annick Marchal de L’ASBL Espace Environnement.

Il s’agissait de mettre en place une boîte à outils avec des formations en agriculture urbaine. Très vite, l’appel a fait émerger plein de projets. Inattendus, insolites, innovants… De manière spontanée, Charleroi ville fertile s’est imposé comme un lieu de rencontres et de partage d’expériences, un outil de réseautage social. Lors de sa première journée de présentation, la plateforme a mobilisé une petite centaine de participants.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs