Accueil Sports Cyclisme

Les droits de télévision dans le vélo, ce n’est pas pour demain

Malgré des initiatives privées et des pistes plus ou moins explorées, malgré des heures d’antenne, le vélo ne peut pas rétribuer des droits à ses acteurs. Explications...

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 6 min

Voici plus ou moins douze mois, nous évoquions la possibilité pour le cyclisme de grandir à l’échelon des droits qu’il engendre à la télévision. Le groupe « Velon », la société qui a proposé au cyclisme le système de caméra embarquée (et dont les effets sont réussis, il faut en convenir), avait plus ou moins promis, dans sa quête de l’irrésistible ascension vers la perfection, un retour financier aux équipes. Directement ou indirectement par le biais des droits de télévision.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs