Accueil Belgique Politique

A Walibi, le MR met en garde contre le «communisme populiste»

Richard Miller, patron du Centre Jean Gol, pointe Thierry Bodson, leader de la FGTB wallonne, qui a appelé à une coalition associant le PS et Ecolo au PTB… Entretien.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Aux Estivales du MR dimanche matin (lire ci-dessous), Charles Michel comme Olivier Chastel ont mis en garde contre l’affirmation d’un courant communiste dans nos contrées. En marge des discours devant les cadres et militants libéraux réunis à Walibi, Richard Miller pointe pour sa part les propos de Thierry Bodson samedi dans le « Grand Oral RTBf-Le Soir  », où le secrétaire général de la FGTB wallonne avait plaidé ouvertement en faveur d’une coalition PS-PTB-Ecolo en vue de 2019. Administrateur délégué du Centre Jean Gol (le centre d’études du MR), député fédéral, il interpelle l’organisation syndicale, et n’oublie pas le PS…

Le patron de la FGTB wallonne qui projette une majorité associant le PS et Ecolo au PTB, ça vous choque…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Lamquet Michel, lundi 11 septembre 2017, 15:56

    Quand donc va cesser ce genre de pitreries. Nous sommes donc bien gouvernés par des clowns .CQFD via la photo grands sourires et grands signes de mains... Vraiment pitoyable et heureusement que le ridicule ne tue plus depuis longtemps dans notre superbe royaume.

  • Posté par Richard van Elmbt, lundi 11 septembre 2017, 15:25

    340000 euros pour faire les guignols de la politique belge à Walibi. Voilà où va l'argent des citoyens. On s'en souviendra en 2019.

  • Posté par Bernard Dropsy, lundi 11 septembre 2017, 14:25

    Ils espèrent faire peur aux citoyens mais ils font juste le contraire, on se fout d'eux et ils ne le voient même pas. Et pendant ce temps-là, ils espèrent cacher leur propre dérive.

  • Posté par Jules Vandeweyer, lundi 11 septembre 2017, 11:42

    Le MR pratique la méthode Coué poussée à l'extrême... Mais, croient-ils parler à ceux qui voient leur pension diminuer (après un saut d'index alors que les prix montent), à ceux qui travaillent pour des salaires de misère alors que les riches sont épargnés (Sire, taxez les pauvres, ils sont les plus nombreux...). Ceux -là, pauvres comme Job, Job, Job sauront pour qui voter...

  • Posté par bernard delpierre, lundi 11 septembre 2017, 15:32

    Vous auriez raison si après l'épisode du gouvernement Maertens-Gol auteur de 3 sauts d'index (et non pas un seul comme sous cette législature) et le retour du coeur tant vanté par Spitaels, on avait remis aux travailleurs et pensionnés ce que le PS et les syndicats considéraient comme un vol alors qu'il s'agissait d'une mesure de sauvegarde du budget et de l'économie...Mais curieusement, au-delà des diatribes orales habituelles, aucune restitution des index "prétendument volés" n'a été faite par les socialistes au pouvoir... alors qu'ils ont eu plusieurs législatures pour accomplir ce geste.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs