Accueil Belgique Politique

Pacte national d’investissements: on avance… doucement

Le comité stratégique chargé de piloter le Pacte pour les investissements, lancé l’année dernière par le Premier ministre, a remis ce lundi un premier rapport établissant un diagnostic et des pistes de réflexion.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Il y a un an, le Premier ministre Charles Michel annonçait le lancement d’un Pacte national pour les investissements stratégiques. Le projet – ambitieux : en juin dernier, son montant était doublé, à 60 milliards d’euros – poursuit son petit bonhomme de chemin.

Ce lundi, le comité stratégique – mis en place au printemps et réunissant notamment Michel Delbaere, ex-président du Voka, l’association patronale flamande, Pieter Timmermans, de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) et Marc Raisière, le patron de Belfius – rendait son premier rapport.

Le document, très mince (une quinzaine de pages), résume le cadre général dans lequel ce Pacte doit s’inscrire.

Son objectif fondamental : porter la croissance économique au-delà de 2 % (pour financer la Sécu dans le contexte du vieillissement de la population) en « mobilisant » le capital humain et en stimulant les gains de productivité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs