Accueil Belgique Politique

Samusocial: Vervoort dénonce la complexité institutionnelle

Rudi Vervoort et Guy Vanhengel ont longuement défendu leur action politique par rapport au Samusocial. Sans tout à fait convaincre l’opposition.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Les deux hommes forts du gouvernement bruxellois, le ministre-président Rudi Vervoort (PS) et le ministre du Budget Guy Vanhengel (VLD) ont été entendus par la commission d’enquête Samusocial. Pendant cinq heures, les députés les ont interrogés sur leurs responsabilités dans le scandale des jetons de présence. Ont-ils suffisamment agi pour contrôler cette association ? Pourquoi n’ont-ils jamais cessé d’augmenter ses moyens, alors qu’un rapport de l’inspection des finances avait soulevé certaines irrégularités dès 2013 ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs