Accueil Société

Faut-il parler du terrorisme en classe?

Comment parler du terrorisme sans provoquer l’angoisse ? Nous nous sommes rendus dans deux établissements qui abordent les choses de deux manières différentes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Le radicalisme est-il en train de devenir une (nouvelle) source de préoccupation pour les enseignants ? À quelques jours de la rentrée, fin août, la presse flamande faisait état de comportements problématiques détectés dans une école maternelle de Flandre-Orientale. Refus de donner la main, récitation de versets du Coran à la récréation, non-présentation de l’enfant pour raison religieuse… : tout avait été consigné dans un rapport interne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs