Accueil Économie Consommation

L’abattoir d’Izegem fermé après des accusations de maltraitance animale

Si la société fait des aménagements afin de répondre aux exigences légales, l’abattoir pourra reprendre ses activités.

Temps de lecture: 1 min

Le ministre du Bien-être animal Ben Weyts (N-VA) a décidé de fermer l’abattoir d’Izegem après un contrôle de l’Inspection du bien-être animal, confirme son porte-parole Jeroem Tiebout. La décision a été prise sur base des images diffusées par Animal Rights et des premières conclusions de l’inspection. Les problèmes sont principalement liés à l’infrastructure pour les animaux.

Les lieux ont été placés sous scellés. Si la société fait des aménagements afin de répondre aux exigences légales, l’abattoir pourra reprendre ses activités, selon Tiebout.

Ce mardi, l’organisation de défense des animaux Animal Rights dévoilait des images de maltraitance animale qu’elle affirme avoir filmées en juillet dernier en caméra cachée à l’abattoir Verbist à Izegem. L’organisation a exigé la fermeture immédiate de l’abattoir. Ben Weyts a tenu à y envoyer d’abord les services d’inspections avant de prendre sa décision.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Poullet Albert, mardi 12 septembre 2017, 20:38

    Monsieur Ben weyst est responsable de son inaction et de sa complaisance envers ces pratiques inhumaines ......pauvre Flandre !!

  • Posté par bernard delpierre, mardi 12 septembre 2017, 20:02

    Ces pratiques sont courantes car conformes au rite "hala" donc sans étourdissement préalable et avec l'approbation des lâches qui nous gouvernent; peut-être que ce réveil d'un élu du nord fera tâche d'huile, enfin si on veut rêver....

  • Posté par Thierry Graas, mardi 12 septembre 2017, 13:44

    C'est bien la première fois qu'un responsable politique réagit aussi fermement et surtout aussi vite par rapport à la dénonciation de telles pratiques inadmissibles dans un abattoir ! Dommage que ce soit un NVA ... le courage en politique n'est pas toujours au rendez-vous, hélas !

  • Posté par Pierre Lison, mardi 12 septembre 2017, 12:32

    Cadences industrielles … Et Halal ?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Consommation

Grève dans plusieurs supermarchés ce samedi: le point sur la situation

Le basculement de 51 magasins Mestdagh vers un régime de franchises suscite une vive grogne sociale depuis plusieurs semaines. Les travailleurs concernés demandent en effet des garanties à la direction quant à leurs conditions de travail après la reprise par le groupe français Intermarché.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb