Accueil Société Régions Bruxelles

Rupture de canalisation à Saint-Josse: les derniers riverains rentrent chez eux

Cette dernière interdiction concernait encore une vingtaine d’occupants au 2 de la rue Wauwermans et aux 197 et 199 de la chaussée de Louvain.

Temps de lecture: 2 min

Le bourgmestre de Saint-Josse-ten-Noode Emir Kir a annoncé ce mardi à 18h la levée de l’interdiction qui frappait encore trois immeubles, dont la stabilité devait être plus précisément vérifiée, à la suite des deux effondrements de voirie jeudi passé sur la chaussée de Louvain.

Cette dernière interdiction concernait encore une vingtaine d’occupants au 2 de la rue Wauwermans et aux 197 et 199 de la chaussée de Louvain. Les experts de la Région et celui sollicité par la commune avaient demandé lundi à Vivaqua de procéder à des fouilles et vérifications supplémentaires.

La durée des travaux non déterminée

Le gaz n’a pas encore été rétabli dans le secteur entre les rues Wauwermans et Vanderhoeven. Cela devrait être fait d’ici le week-end. Le CPAS met entre-temps à la disposition des riverains privés de gaz la maison de repos Anne-Sylvie Mouzon, pour leur permettre de jouir de l’eau chaude. La commune tiendra une réunion d’information sur les travaux, avec les riverains évacués, mercredi soir. Une permanence juridique est encore prévue vendredi.

Quant à l’avancée des travaux, Marie-Eve Deltenre, porte-parole de Vivaqua, assure que les équipes travaillent d’arrache-pied pour réparer les dégâts. Étant donné le caractère inhabituel de l’incident, des mesures de prudence s’imposent cependant. Il est selon elle trop tôt pour communiquer un planning.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo