Accueil Opinions Chroniques

Rassurez-vous, ce n’est qu’un néonazi!

Le récent attentat contre Henriette Reker, en Allemagne, et celui qui a touché plusieurs élèves de l’école de Trollhättan, en Suède, ne sont pas le fait de « loups solitaires ». Ils sont le reflet de la recrudescence des groupes extrémistes partout en Europe.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

Le 17 octobre, Henriette Reker, la candidate chrétienne-démocrate à la mairie de Cologne, a été grièvement blessée au couteau par un assaillant qui la jugeait coupable de trop de compassion à l’égard des réfugiés. Le 22 octobre, à Trollhättan, au sud de la Suède, un jeune « de souche » déguisé en un personnage maléfique de Star Wars a attaqué des élèves et des professeurs à coups de sabre, choisissant ses cibles selon leur origine ethnique.

Ces actes criminels auraient pu déclencher une réflexion intense : sur les « loups solitaires » d’extrême droite, sur la théâtralisation, à la manière de l’Etat islamique, de la violence raciste, sur l’ensauvagement croissant d’un monde au bord de la crise de nerfs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs