Accueil Monde France

«Quand je serai grande, je serai fainéante. Comme mes parents»

Des milliers de Français ont manifesté contre la réforme du code du Travail. La CGT n’a pas fait le plein pour son premier défilé. Une aubaine pour un Emmanuel Macron déjà enferré dans d’autres difficultés.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

«  Q uand je serai grande, je serai fainéante. Comme mes parents  ». La fillette n’a pas dix ans mais la pancarte qu’elle porte sur le dos résume déjà des centaines d’autres calicots. Emmanuel Macron a lui-même offert aux manifestants leur cri de rassemblement (lire ci-dessous). Ici, c’est une infirmière hospitalière qui se défend d’être une «  feignasse  ». Là, ce sont des retraités qui grondent : « On a travaillé toute notre vie. Et là, qu’est-ce qu’on nous sort ? Qu’on n’en aurait pas fait assez ? Après nous, ce sont nos enfants qui vont trinquer. Ce mépris est insupportable ! »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Michèle Plahiers, mercredi 13 septembre 2017, 9:42

    Jamais contents à gauche, cette crapulerie de PMA va passer. Ben oui, c'est ainsi. Si un gouvernement n'a aucun souci du bien-être de l'enfant, pourquoi en aurait-il de l'être humain en général?

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs