Accueil Belgique Politique

Après le «kazakhgate», voici Alain Destexhe et l’«azérigate»

Le libéral est rapporteur sur l’Azerbaïdjan au Conseil de l’Europe et était cofondateur d’une ASBL surveillant les élections dans ce pays. ASBL dont les missions sur place étaient financées indirectement par… l’Azerbaïdjan. Conflit d’intérêts ? Trafic d’influence ? Dans les rangs MR, ça grogne…

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 5 min

Comparaison n’est pas forcément raison, et les semaines qui viennent diront si les situations se ressemblent partiellement ou pas. Reste que pour le MR, cela fait le troisième mandataire à être cité dans une affaire potentielle de conflit d’intérêts et/ou d’argent ou d’avantages perçus plus ou moins légalement. Après Armand De Decker et le «  kazakhgate  », Serge Kubla et le dossier Duferco/Congo, voici en effet Alain Destexhe et l’« azérigate ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Renson Yvon, mercredi 13 septembre 2017, 12:42

    Et Charles Michel - Monsieur "Jamais avec la NVA" - qui appelle ce matin dans une interview au respect pour les hommes politiques...

  • Posté par Lambotte Serge, mercredi 13 septembre 2017, 12:39

    au lieu de fonder des asbl pour surveiller les élections dans les autres pays,ils feraient mieux de s'occuper plus de la Belgique,où il y a déjà pas mal à faire pour redresser la barre, quoiqu'en dise le premier ministre.

  • Posté par Eric Lavenne, mercredi 13 septembre 2017, 10:38

    Relativement aux infos. ; notre planète devient très "réduite" ; et certaines "têtes" sont peu à peu en cours de le devenir aussi. C'est un autre versant de la ''mondialisation" sans doute moins "attendu" , mais très réel lui aussi Alors? en fin de compte : On peut, On ne peut pas , ON ne devrait pas , ou ON peut sauf si..........???? Où se situent les éventuelles balises ou bornes ??Car plus personne ,n'est à même de le formuler aujourd'hui.; "Wait and see" ???????

  • Posté par Werpin Jean Luc, mercredi 13 septembre 2017, 8:08

    Kubla, De Decker et Destexhe une nouvelle éthique au service de la gouvernance.

  • Posté par Yvens Marc, mardi 12 septembre 2017, 22:54

    Quel partenaire de qualité Lutgen... Excellent choix

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs