Accueil Société

La consultation de contenus djihadistes n’est pas punissable, estime la commission d’enquête

Temps de lecture: 1 min

La commission d’enquête parlementaire sur les attentats terroristes a décidé de ne pas rendre punissable le fait de consulter un site internet djihadiste, à moins que cela ne mène à un «auto-apprentissage terroriste», rapportent De Standaard et Het Nieuwsblad mercredi.

Selon l’expert auprès de cette commission Paul Martens, ancien président de la Cour constitutionnelle, le pays s’avancerait en terrain glissant avec une telle interdiction. «Avant de criminaliser les destinataires, il faut mener le combat contre la propagation des messages porteurs de haine et de violence», indique-t-il dans une note. «En même temps, on peut s’équiper des moyens techniques nécessaires pour garder à l’œil les récepteurs de ces messages».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko