Accueil Monde Asie-Pacifique

Aung San Suu Kyi annule un déplacement à l’ONU en pleine crise des Rohingyas

Une annonce faite à quelques heures d’une réunion du Conseil de sécurité qui doit discuter, à huis clos, de cette crise.

Temps de lecture: 1 min

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi a annulé un déplacement pour l’Assemblée générale de l’ONU, a annoncé mercredi son porte-parole, alors que le pays est pointé du doigt pour la crise des Rohingyas. « La conseillère d’État n’assistera pas à l’assemblée générale de l’ONU » fin septembre, a déclaré mercredi à l’AFP Zaw Htay, son porte-parole à quelques heures d’une réunion du Conseil de sécurité qui doit discuter, à huis clos, de cette crise.

Depuis le début de la flambée de violences le 25 août, plus de 370.000 Rohingyas de Birmanie se sont réfugiés au Bangladesh pour fuir une opération de l’armée birmane. Le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a évoqué lundi « un exemple classique de nettoyage ethnique ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Stenuit Fernand, mercredi 13 septembre 2017, 18:07

    Elle n'ira pas à l'ONU car elle sait qu'elle aura des comptes à rendre . Il faut espérer qu'elle reste pour arrèter ces massacres , mais elle a peu d'autorité . Et elle n'oserait pas demander l'intervention de l'ONU .

  • Posté par Monsieur Alain, mercredi 13 septembre 2017, 16:04

    En accédant au pouvoir en Birmanie toujours sous la coupole des militaires ASSK s'est peut-être mariée avec le diable.

  • Posté par Lefebvre Marianne, mercredi 13 septembre 2017, 10:40

    Courage, fuyons!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une