Accueil Monde Proche-Orient

Israël met la pression sur les ONG

Le gouvernement israélien veut « punir » Amnesty International. L’ONG avait lancé une campagne appelant à boycotter les produits des territoires occupés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Tel-Aviv

Les prochains mois seront difficiles pour l’antenne israélienne d’Amnesty international. En effet, après avoir longtemps tergiversé, le gouvernement de Binyamin Netanyahou a décidé d’appliquer pleinement la loi « anti-boycott » votée par la Knesset en juillet 2011 pour punir les ONG appelant à ne pas consommer des produits provenant des colonies de Cisjordanie occupée.

La première organisation à faire officiellement les frais de ce durcissement sera en effet Amnesty international, que les dirigeants de l’Etat hébreu accusent de mener une «  campagne mensongère » contre la colonisation dans le cadre du cinquantième anniversaire de la guerre des Six-Jours.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs