L’ex-cycliste Rik Verbrugghe devient directeur sportif de l’équipe Bahrain-Merida

L’ex-cycliste Rik Verbrugghe devient directeur sportif de l’équipe Bahrain-Merida

Consultant pour la RTBF mercredi lors du Grand-Prix de Wallonie, Rik Verbrugghe a annoncé sur antenne qu’il sera directeur sportif de l’équipe Bahrain-Merida en 2018. Il aura notamment sous ses ordres l’Italien Vincenzo Nibali, ancien vainqueur du Tour de France. Verbrugghe va donc reprendre du service après la fin de l’aventure IAM, qu’il a dirigée jusqu’en 2016.

«Team Barhain m’a contacté pour devenir directeur sportif et avoir aussi un rôle de manager sportif dans l’équipe», a-t-il déclaré. L’ancien coureur et la formation du WorldTour ont trouvé un accord pour une saison avec option. «C’est une équipe qui a beaucoup d’ambition. Mais après un an d’existence, la direction se rend compte qu’il y a quelques petits changements, quelques petits réglages à faire. Je suis donc content qu’on ait pensé à moi», a déclaré Verbrugghe à la RTBF.

«Nous sommes très heureux d’engager un directeur sportif avec cette expérience», a réagi le manager de Bahrain Merida Brent Copeland sur le site internet de l’équipe. «Ses années de carrière en tant que coureur puis en tant que directeur sportif et manager lui valent la reconnaissance de tout le monde. Il sait parler plusieurs langues et va amener un côté plus international à l’équipe. Nous sommes bien heureux de l’accueillir et avons hâte de débuter une nouvelle saison excitante.»

Le Liégeois avait lancé sa carrière professionnelle en tant que coureur en 1996 au sein de l’équipe Lotto où il officié jusque fin 2004 avant de passer un an dans les rangs de Quick-Step Energetic en 2005 et de terminer sa carrière chez Cofidis à l’issue du Tour de Lombardie en 2008.

Il est ensuite devenu directeur sportif chez Quick-Step en 2009 et 2010. Il a ensuite rejoint l’équipe américaine BMC en 2011 et 2012 avant de prendre en charge les espoirs de l’équipe BMC-Development en 2013-2014. Il est devenu manager général de l’équipe suisse IAM en 2015. Celle-ci a cessé d’exister à l’issue de la saison 2016.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. NETHYS

    Nethys, le grand déballage: Stéphane Moreau va quitter la holding

  2. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    L’idée d’une taxe kilométrique divise... et s’enlise

  3. Au vu des résultats de notre sondage, l’optimisme sans faille des informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte est difficile à expliquer... © Photo News.

    Grand Baromètre: les Belges disent non à une coalition PS-N-VA et non à de nouvelles élections

La chronique
  • Réchauffement climatique: la faillite de la démocratie

    Avec les manifestations des jeunes pour le climat, au printemps, certains ont cru que la démocratie allait faire la preuve de son efficacité en matière environnementale. Après des décennies d’aveuglement, d’errance ou d’atermoiement, la priorité climatique, au moins, serait propulsée en tête de tous les agendas politiques, en particulier en Europe avec le scrutin du 26 mai.

    Un thème qui peine à s’imposer

    Les écologistes ont fait des percées remarquables dans certains pays, mais ils n’ont obtenu que 10 % des sièges au Parlement européen, comme si les citoyens ne se résolvaient pas à placer l’environnement en tête de leurs préoccupations malgré le matraquage médiatique sur la question du climat. Il est vrai que les Verts n’ont plus le monopole...

    Lire la suite

  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite