Accueil

La reconnaissance faciale, une technologie aussi enthousiasmante qu’inquiétante

Avec son nouvel iPhone X, Apple a abandonné le capteur d'empreinte digitale pour la reconnaissance faciale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

C’est la fonction qui alimente les conversations des passionnés de technologie après les annonces d’Apple de mardi soir. La reconnaissance faciale sert désormais à déverrouiller le smartphone du géant californien – du moins son modèle très haut de gamme à tarif exclusif (1159 à 1.329 euros selon la dotation mémoire) : l’iPhone X (dites « ten »). À en croire Apple, cette technologie serait bien plus sûre que la reconnaissance d’empreintes digitales pour protéger le contenu du téléphone de consultations abusives par des tiers. Cet argument de sécurité compte d’autant plus que le système permet de régler des achats. Dans un registre futile, le dispositif permet de jouer avec des émoticônes animées singeant les expressions de l’utilisateur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Carion christophe, jeudi 14 septembre 2017, 8:19

    Populariser par la technologie peut-être, mais pas aux prix variant de 1159 à 1.329 euros !!!

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs