Disparition de Maëlys: le suspect n’était pas invité au mariage

La salle des fêtes, où Maëlys a disparu. © AFP
La salle des fêtes, où Maëlys a disparu. © AFP

Alors que les parents de Maëlys, disparue depuis une quinzaine de jours, ont été reçus par les juges d’instruction en charge de l’affaire ce mercredi matin, Paris Match révèle de nouvelles informations troublantes sur le suspect.

Entendus par les juges, les parents ont répété à quel point ils avaient trouvé « suspect » le comportement de l’homme de 34 ans mis en examen. Au cours du mariage, le suspect a parlé avec Maëlys à plusieurs reprises, la fillette le présentant même à ses parents comme un « copain, un tonton ». Ensuite, lorsque les parents se sont aperçus de la disparition de la fillette, tout le monde s’est lancé à sa recherche, sauf le suspect, d’après les parents, cités par leur avocat, me Fabien Rajon. « Il ne semble pas vraiment concerné ».

Une addiction à la drogue

Le suspect n’est pas inconnu des services de police. Alors engagé dans l’armée, il est interpellé en mai 2004, puis en décembre 2005, sur zone militaire pour « usage de stupéfiants et autres infractions à la législation des stupéfiants ». Il est d’ailleurs réformé en 2007. En avril 2009, il est condamné à un an de prison ferme pour cambriolage, vol à la roulotte et incendie volontaire du restaurant La Plage à la Paladru datant de 2008. Puis, il ne fait plus parler de lui.

Selon les révélations du magazine français, le suspect ne se trouvait pas sur la liste des 180 invités. Mais, après qu’il ait insisté lourdement, les mariés lui ont proposé de venir au vin d’honneur. Le suspect a alors fait une proposition : s’il pouvait venir après le dessert, il apporterait de la cocaïne. Pendant le mariage, il a d’ailleurs vendu de la drogue à quelques invités et en a consommé lui-même.

Une proximité avec les enfants

De par sa proximité avec les enfants, il se fait remarquer par plusieurs convives. « Visiblement, il n’a pas eu un comportement adéquat avec eux », explique une source proche de l’enquête. « Le suspect a été vu par de nombreux témoins, dans la salle où les enfants dormaient sous l’œil de la baby-sitter », ajoute-t-elle. La mère de Maëlys a d’ailleurs expliqué que c’est dans cette salle qu’il parlait avec sa fille et lui montrait sur son téléphone portable des photos de ses chiens.

Une indifférence face à la disparition de la petite

À 1h30, la nounou quitte les lieux alors que Maëlys est toujours éveillée. La petite fille parle avec sa grand-mère à 2h45. C’est la dernière fois qu’elle a été vue. À 3h du matin, ses parents commencent à la chercher et à 3h10, le DJ annonce la disparition de l’enfant. Tous les convives partent à sa recherche sauf le suspect, « qui prétend être malade à cause de l’alcool », selon un enquêteur. Il se rend aux toilettes, accompagné d’un invité, qui explique qu’il a fait semblant de vomir. Peu avant 4 heures, les gendarmes arrivent sur place, quelques minutes seulement après que le suspect ait quitté les lieux.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous