Accueil Médias

Chez RTL, l’incertitude s’ajoute à l’incompréhension

L’annonce des 105 licenciements chez RTL et du plan de transformation plonge le personnel de la chaîne dans le marasme.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Rassemblés autour du sigle géant de RTL endeuillé, ils chantent « Joyeux anniversaire » avec dans la voix et le sourire toute l’ironie qui convient à la situation. Les travailleurs du groupe télé viennent d’apprendre la terrible nouvelle dans la foulée d’un conseil d’entreprise extraordinaire alors que la chaîne fête ses trente ans d’activité en Belgique. 105 postes vont disparaître. Ils sont de trop dans la nouvelle structure que la direction RTL veut mettre en place. Une structure « plus agile et plus efficiente » qui doit lui permettre de faire face aux défis auxquels elle est confrontée. Cela représente 17 % des effectifs totaux de l’entreprise (520 salariés et une moyenne de plus de 80 pigistes).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Serge Vandeput, samedi 16 septembre 2017, 10:07

    Incompréhension? Ces gens ne savent pas ce qui se passe dans leur monde? Ils n'ont jamais entendu parler d'Internet, de Facebook, de Google, de YouTube, Netflix, Amazone et de streaming? RTL et consorts n'auront plus leur place demain dans ce marché, les actionnaires le savent, mais pas le personnel et leurs syndicats? Ah oui, en Belgique les syndicats existent seulement pour faire des grèves et emmerder les autres.

  • Posté par Teixeira Pedro, vendredi 15 septembre 2017, 9:33

    Malheuresement, cette logique ne s'applique pas qu'a RTL. C'est pareil partout : Faire autant, si pas plus, avec moins de personnel. Dont les avantages ( primes, et autres ) diminuent d'année en année au profit du gros actionnariat. Il faudrait vraiment une revolution pour inverser la tendance, mais il y-a-t-il de la volonté pour la faire ???

  • Posté par Petitjean Charles, vendredi 15 septembre 2017, 9:02

    Tout en plaignant votre sort, mesdames et messieurs les travailleurs de RTL, je ne peux avec vous que reconnaître que la logique du système capitaliste -propriétés des moyens de productions et leur rentabilité, les lois du marché, la concurrence libre et non faussée mais impitoyable ( le plus gros mangeant nécessairement le plus petit)- est ici encore à l'oeuvre. Vous deviez vous en douter, vous qui oeuvrez dans une entreprise commerciale capitaliste : le drame social que vous stigmatisez n'a aucune valeur face aux dividendes des actionnaires et des requins de la finance. Ils se graissent sur votre dos. Si au moins ce coup de jarnac dont vous êtes victimes pouvait vous inciter à réfléchir sur notre modèle de société et à vous interroger en bons journalistes sur cette question basique : Pourquoi considérer les actionnaires d'une entreprise comme ses propriétaires qui sont en droit d'exercer tous les privilèges de la propriété alors qu'ils pourraient tout aussi bien n'être considérés que comme de simples prêteurs n'ayant aucun droit de regard sur la stratégie et l'organisation de l'entreprise ? Allez, une deuxième question pour alimenter votre réflexion : pourquoi vos salaires font-ils partie, dans les bilans comptables, des coûts de production alors que les dividendes des actionnaires participent au partage des bénéfices ? Courage quand même et toute ma sympathie !

  • Posté par Vermeulen Gregory, vendredi 15 septembre 2017, 7:59

    Et encore ! 105 ce n'est que la première vague ! L'année prochaine il y en aura encore d'autres et ainsi de suite ! Un conseil aux employés de RTL fuyez tant qu'il en est encore temps ! Pourquoi travailler pour enrichir des gens qui vous jetteront comme un kleenex à la première occasion ?

  • Posté par Mathieu Bernard, jeudi 14 septembre 2017, 23:33

    Pleurons, pleurons sur le sort de ces malheureuses victimes...Et pourtant n'ėtaient'ils pas au courant que çà pouvaient leur pendre au nez...A force de débiter à longueur de temps des propos insipides sur l'actualitė et finalement être complètement indifférent à l'humanité, tout le monde sera indifférent à leur sort et moi le premier, tout comme ils ont été indifférents à mon sort lors de la fermeture de mon entreprise . Ils ont fait un scoop à l'époque...Le système libéral est cruel...

Plus de commentaires

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs