Accueil Opinions

Massimo D’Alema: «Innovons à gauche»

Les socialistes cogitent : comment se replacer stratégiquement à gauche, avec Podemos, Syriza… Le président de la FEPS (le think tank socialiste européen), ex-Premier ministre italien, répond, alors qu’un séminaire sur le sujet a lieu à Rome ces jeudi et vendredi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Le thème du séminaire est parlant : « Gauche radicale en Europe : alliée ou concurrente pour la social-démocratie » ? Bonne question. Président de la FEPS, la Fondation européenne d’études progressistes (un peu l’Institut Emile Vandervelde à l’échelle de l’Union), ancien président du conseil (Premier ministre) en Italie entre 2006 et 2008, ancien leader du PCI, figure de la gauche italienne en règle générale, Massimo D’Alema répond…

La gauche de la gauche, de Syriza à Podemos, fait parler d’elle. Que se passe-t-il ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs