Accueil Société

Pourquoi la Chine se donne un coup de jeune... tardif

Les puéricultrices et les vendeurs de jouets sont contents. La famille chinoise va pouvoir s’agrandir. Mais la fin de la politique de l’enfant unique arrive sans doute un peu tard.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La rumeur s’était amplifiée ces derniers jours, faisant flamber les cours en Bourse des entreprises de puériculture et d’alimentation infantile. Essentiellement consacré aux grandes orientations économiques du prochain plan quinquennal, le 5e plénum du Parti communiste chinois (PCC) devait aussi se pencher sur les problèmes sociaux les plus brûlants des années à venir. Les principaux dirigeants chinois réunis en conclave ont enterré définitivement ce jeudi la politique de l’enfant unique, devenue obsolète dans une Chine vieillissante.

Parallèlement, les dirigeants du pays ont adopté un texte proposant d’étendre la possibilité à tous les couples d’avoir deux enfants. Une décision prise « afin de promouvoir l’équilibre dans le développement » démographique de la Chine et de « répondre au vieillissement de la population », selon un communiqué du PCC.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs