Accueil Société Régions Hainaut

Meurtre d’Alfred Gadenne: il n’y pas eu de préméditation, selon l’avocat du suspect

Le tueur présumé du bourgmestre de Mouscron a comparu devant la chambre du conseil de Mons.

Temps de lecture: 2 min

Nathan D., le tueur présumé du bourgmestre de Mouscron, Alfred Gadenne, a comparu devant la chambre du conseil de Mons vendredi matin. L’avocat du prévenu n’a pas demandé la libération de son client, le jeune homme assumant entièrement les faits et sa responsabilité.

À lire aussi Aflred Gadenne, le bourgmestre de Mouscron, tué par un enfant de Luingne

« On ne sait pas si cette vengeance vient immédiatement suite au dialogue qui se noue avec monsieur Gadenne ou s’il y avait une réelle préméditation. Une préméditation longue ne ressort pas des éléments du dossier pour l’instant. Cependant, chacun sait qu’en droit, y penser une heure avant suffit », a déclaré l’avocat de Nathan D.

Un cutter dans son sac

Lentement, calmement, le garçon de 18 ans a raconté les faits. Il semblait être, selon son conseil, dans un état de sidération. «  Il a pris conscience de la gravité de son geste et de l’injustice totale à l’égard de quelqu’un qui était apprécié de tout le monde », a commenté Me Rivière.

« Il était avec son sac scolaire dans lequel il y avait un cutter, et c’est quelque chose qu’il faudra vérifier, mais il n’a pas pris le cutter comme cela dans sa poche. Il a d’abord emmené le bourgmestre vers la tombe de son père, pour lui poser des questions », a poursuivi l’avocat.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Philippe Petrussa, vendredi 15 septembre 2017, 15:56

    Bizarre, car il aurait attendu sa majorité pour ne pas nuire à sa maman. Cela laisserait penser à une préméditation.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo