Accueil Culture Livres

Maurizio Bettini en guerre contre les racines

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

A chaque année son petit Bettini démystificateur. Une leçon de philologie pour une rentrée ironique. En 2016, un vigoureux Eloge du polythéisme montrait à qui voulait bien voir l’avantage de croire à plusieurs dieux à la fois tout en cherchant, par l’interprétation, à s’approprier et à se concilier les dieux des autres dans un esprit d’ouverture dont les monothéismes semblent rigoureusement incapables. En 2017, voici un non moins vigoureux plaidoyer Contre les racines, un démontage des illusions identitaires dont se nourrissent avec tant d’appétit tous ces gens que Georges Brassens définissait comme «  les imbéciles heureux qui sont nés quelque part  ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs