Accueil Belgique Politique

Convoqué, le prince Laurent fait parvenir un certificat médical au Premier ministre

Le Premier ministre aura un entretien avec l’avocat du prince Laurent.

Temps de lecture: 1 min

Le Premier ministre Charles Michel n’a toujours pas pu entendre le prince Laurent qu’il a convoqué après une visite controversée à l’ambassade de Chine en juillet, a confirmé vendredi un porte-parole de M. Michel. Le prince lui a fait parvenir un certificat médical. Il renonce à son droit d’être entendu personnellement et souhaite être représenté par son avocat.

Le porte-parole du Premier ministre a précisé que l’entretien avec l’avocat du prince aura lieu d’ici la fin du mois.

À lire aussi Edito | Éteindre l’incendie «Laurent» avant qu’il ne se propage

Le prince Laurent s’était rendu de manière inopinée durant l’été, sans autorisation du gouvernement et portant l’uniforme militaire, à l’ambassade de Chine où il a participé aux festivités du nonantième anniversaire de l’armée chinoise.

À lire aussi Portrait | Le prince Laurent, le trublion de la famille royale

Le chef du gouvernement fédéral souhaite, en concertation avec le roi Philippe, que le prince Laurent écope d’une «sanction proportionnelle».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Poullet Albert, vendredi 15 septembre 2017, 21:38

    Le harcèlement du gouvernement contre la famille Royale continue ( manipulé en sous main par la N-VA évidement) et ce connard de michel est à 4 pattes pour suivre les consignes ...

  • Posté par Mathieu Bernard, vendredi 15 septembre 2017, 20:14

    Triboulet a encore gaffé.. .

  • Posté par Monsieur Alain, vendredi 15 septembre 2017, 19:11

    Les princes et les princesses, ça agite le bon peuple Madame. ça fait vendre du papier, ça rapporte des électeurs, ça donne du rêve aux gueux. Les princes et les princesses, ça sent bon l'argent, les noms à rallonges, les histoires de famille, les enfants qu'on ne reconnaît pas. Les princes et les princesses ça sent bon le Congo, le monopole du caoutchouc, les mines, bwana kitoko. Et dire que Macron prétend qu'en fait, les français ne voulaient pas tuer Louis XVI (sic) et que c'est d'un Roi dont ils ont besoin (raison pour laquelle il se propose d'être Jupiter je suppose). Ben nous, les petits belges nous avons la panoplie (très) complète et on leur prêterait bien un prince ou deux.

  • Posté par Rebts Jean-Louis, vendredi 15 septembre 2017, 18:56

    "Il" apprend vite, et comme un jour"Il" va devoir bosser pour remplir le frigo, ben, "Il" est sur la bonne voie, après, "Il" sera en grève, en congé, .... Très bon début dans la vie active....

  • Posté par Nicolay Jean-marie , vendredi 15 septembre 2017, 16:40

    Je ne défends pas Laurent, mais je constate que Michel est beaucoup plus déterminé contre lui que contre Vrancken et ses saillies racistes. Combien depuis le début du Gouvernement? Et il reste en place, prêt à recommencer.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une