Accueil Culture Musiques

La Nuit du Soir va nous faire danser

La Nuit du Soir créée en 2004 est de retour avec une seizième affiche, ce jeudi 21 au Botanique. Wuman, Sonnfjord, Faon Faon, Konoba, Rive et Alex Germys en sont cette année les vedettes.

Primeur - Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Une rentrée sans la Nuit du Soir n’en est pas vraiment une. Car c’est au Bota que l’on se retrouve, entre Orangerie, Rotonde et bar – voire la terrasse quand il fait doux – pour lancer la nouvelle saison des concerts. Il s’agit de se revoir et de passer un bon moment en compagnie de six groupes et artistes en développement, comme on dit. Des artistes belges en qui nous croyons et à qui nous prédisons un bel avenir. Tout comme ceux qui nous soutiennent : Pure FM, BX1, Sabam For Culture et le Botanique.

Pour cette seizième édition, aucun des six noms sélectionnés n’a déjà relevé de sa présence les Nuits du Soir. Ils sont tous très jeunes et prometteurs. On a choisi pour vous le rock néoprogressif de Wuman, la pop sensuelle de Sonnfjord, la chanson très féminine de Faon Faon, l’électro-pop ici en solitaire de Konoba, le duo pop en français de Rive et le DJ Alex Germys.

Terminer par un DJ set est une nouveauté, à l’image de la scène musicale contemporaine et du nouveau pouvoir des DJ producteurs. Cinq minutes seulement sépareront chacun des six concerts, de 20h. à minuit, entre Rotonde et Orangerie et donc il est possible de tout voir, de ne rien manquer de cette Nuit qui s’annonce très étoilée.

La Nuit du Soir, ce jeudi 21 septembre au Botanique. Réservations : www.botanique.be ou 02/218.37.32 et 070/660.601. Tickets à 10 euros.

Les six de 2017

Temps de lecture: 3 min

WUMAN (Rotonde, 20h-20h30)

Jeune groupe en provenance de Tournai, Wuman a sorti son premier EP, fruit de longs mois de réflexion et de conception d’un projet pluridisciplinaire nommé « Portraits » alliant, musique, photographie, littérature et cinéma. C’est rock, jazz, afrobeat, groove, pop, instrumental et électro en même temps. Un maelstrom d’influences et de sonorités qui, au dernier BSF, à la Madeleine, en première partie de Calypso Rose, s’est traduit par un set très néoprogressif envoûtant.

SONNFJORD (Orangerie, 20h35-21h05)

Sonnfjord n’est pas scandinave mais bien bruxellois. Derrière ce côté nature sauvage se cache la chanteuse aux humeurs folk Maria-Laetitia Mattern. Lancé il y a plus de quatre ans, le projet solo s’est transformé en trio en compagnie de deux ex-membres de Lucy Lucy, François Moffarts et (son frère) Aurelio Mattern, actuel chanteur de Paon. Le single «Lights» paraît pour l’occasion, avant l’album prévu chez Sony Music début 2018.

FAON FAON (Rotonde, 21h10-21h40)

Faon Faon, c’est Fanny Van Hammée et Olympia Boule, deux jeunes chanteuses qui mêlent en français sonorités pop et électro. Lauréates du concours « Du F. dans le Texte » en 2015, ces filles aiment couleur et joie de vivre – un peu comme les Brigitte –, avec des clips originaux et des tenues de scène qu’elles confectionnent elles-mêmes. Leur premier EP 6-titres a été produit par Anthony Sinatra (Piano Club et Hollywood Porn Stars) et mixé par Remy Lebbos des Vismets

KONOBA (solo) (Orangerie, 21h45-22h25)

Le projet musical est né en Angleterre, lorsque Raphaël Esterhazy, de Wavre, quitte la Belgique pour y étudier la musique et la production pendant cinq ans. De retour au pays, le compositeur/ interprète/ producteur, qui a publié entre 2011 et 2015 plusieurs EP (Miami Hotel, Colours and Shapes, Konoba EP…) s’attaque à son premier Smoke & Mirrors sorti en janvier dernier, avec le single « I’m A Wolf » chanté par avec Ellie Ford. Exceptionnellement, il sera ici seul sur scène.

RIVE (Rotonde, 22h30-23h10)

Premier prix au dernier Franc’Off de Spa, Rive est un duo bruxellois formé fin 2015 par la chanteuse Juliette Bossé et le batteur Kevin Mahé. Ils emportent une douzaine de prix au concours « Du F. dans le texte ». Entre synthé, chant et percussions, Rive livre en français une pop luxuriante et enchantée qui mêle les expérimentations d’un Sébastien Tellier aux univers d’un Tame Impala. Leur premier EP, Vermillon, contient déjà deux tubes : « Vogue » et « Nuit ».

ALEX GERMYS (Orangerie, 23h15-24h)

Alex Germys fait partie de ces producteurs DJ qui, de The Magician à Henri PFR en passant par Lost Frequencies et Kid Noize, a replacé la dance belge sur la mappemonde. « All Along » puis « Sweet Afterglow », avec la chanteuse Myah, ont imposé son style très romantique. Manager de Sloane et coproducteur de l’album de Loïc Nottet, Alex est à l’orée d’une carrière qui s’annonce prometteuse. Autant le voir à la Nuit du Soir avant que le monde entier ne s’en empare.

T.C.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une