Accueil Société

L’Office des étrangers réduit considérablement sa capacité d’accueil

L’administration ne traite plus que 150 demandes d’asile par jour contre 250 auparavant. Or rien n’indique que le flux de réfugiés devrait rester stable, ni baisser. Le risque : une nouvelle crise de l’accueil.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Depuis lundi, l’Office des étrangers a réduit sa capacité d’accueil à 150 dossiers par jour, contre 250 auparavant – un chiffre déjà considéré par ses détracteurs comme ridiculement faible. En cause ? Le bureau manque d’air. Selon le rapport d’une inspection de médecins du travail qui a eu lieu mi-octobre, le local n’est pas assez ventilé. « Jusqu’à présent cela n’avait jamais vraiment posé problème parce qu’on accueillait beaucoup moins de gens, explique Benoît Mansy de Fedasil, qui est dans le même bâtiment. Mais c’est vrai que maintenant, cela devient vite une fournaise. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs