Accueil Société Enseignement

Des écoles en immersion, qui mènent les jeunes Belges à Cambridge

Un lycée nivellois pratique l’immersion depuis 2003. Le succès est au rendez-vous et tient en partie à l’énergie déployée par des professeurs qui doivent repenser leurs outils pédagogiques.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

British jusqu’au bout de ses Doc Martens à lacets jaunes, Simon Edney, professeur d’anglais et d’histoire au lycée de l’Enfant Jésus, à Nivelles, distille depuis quatorze ans sa formidable énergie dans ses classes d’immersion. Sans jamais ménager ses efforts : « S’il faut faire comprendre ce qu’est un éléphant, je le mime », rigole-t-il en actionnant une trompe imaginaire. « Il faut incarner les choses, confie ce native speaker au délicieux accent britannique qui ne parle pas un mot de français en classe. S’ils rigolent, c’est qu’ils ont compris. Et puis ça met une meilleure ambiance ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs