Accueil Monde Europe

Albert Speer, fils de l’architecte d’Hitler, est décédé

Albert Speer était devenu un architecte et urbaniste.

Temps de lecture: 1 min

L’architecte et urbaniste allemand Albert Speer, promoteur d’un urbanisme «à l’échelle humaine» opposé à celui de son père, architecte officiel du régime nazi, est mort vendredi à l’âge de 83 ans à Francfort, a rapporté dimanche le quotidien Bild.

Né en 1934 à Berlin, Albert Speer est mort des suites d’une opération chirurgicale après une chute, selon le Bild. Aîné d’une fratrie de six enfants, il avait émergé de l’ombre paternelle par son travail qui l’avait amené à concevoir de nombreux projets urbanistiques en Europe, en Afrique ou en Asie.

Il avait créé son cabinet d’architecte en 1964 et avait notamment conçu les plans du siège de la Banque centrale européenne (BCE) à Francfort, ceux d’un ministère en Arabie saoudite, plusieurs stades de football ou encore la rénovation d’un quartier de Shanghai. Son style, fait de finesse et de légèreté, est aux antipodes de celui de son père, celui d’une architecture colossale satisfaisant aux goûts d’Adolf Hitler.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une