Accueil Économie Mobilité

Pourquoi Ryanair annule ses vols

En rendant la suppression de certains de ses vols plus ou moins imprévisible, la low cost irlandaise met ses clients face au pire paramètre : le doute.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Ryanair a largement écorné sa réputation ce week-end, elle qui a pour habitude de moquer la pesanteur des compagnies traditionnelles. Présentée comme une opération « cosmétique », un arrangement à la marge de 2 % de ses vols, vendredi soir, l’annulation de 40 à 50 vols par jour programmée jusqu’à la fin octobre a fait grincer les dents dès samedi. Celles des passagers concernés, prévenus à la dernière minute, mais aussi celles des responsables d’aéroports devant gérer la situation. Ce week-end, en théorie, deux départs ont été annulés de l’aéroport de Bruxelles et 6 de celui de Charleroi, et à peu près autant de retours. Un départ est annulé de Bruxelles lundi, aucun de Charleroi. Mercredi trois départs de Charleroi et un de Bruxelles. Mais il est compliqué d’avoir une vision claire (lire ci-contre).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Pavoine Jean-Martin, mardi 19 septembre 2017, 15:04

    Ryanair, et certains des commentaires ci-dessous semblent amalgamer vol low cost avec vol de low people. Depuis quinze ans que je connais cette compagnie, je n'ai entendu que des plaintes sur les règlements stupides décrétés après le dernier moment et un mépris général de la clientèle. Ce qui se passe aujourd'hui ne m'étonne donc nullement. Allons à pieds!

  • Posté par Vermeulen Gregory, lundi 18 septembre 2017, 10:21

    Parce que c'est une compagnie de m****e !

  • Posté par Pablos Gino, lundi 18 septembre 2017, 7:26

    je vais pas me mettre à gémir pour des gens qui veulent faire le tour du monde pour moins d'un EURO.Les conditions du personnel naviguant ainsi que leur salaire les importe peu,pareil pour les annulations de Ryanair je dirai que je m'enfiche,le low coost atteint doucement ses limites et s'est tant mieux.

  • Posté par Monsieur Alain, dimanche 17 septembre 2017, 22:12

    Passagers Ryan Air = bétail ?

  • Posté par Vermeulen Gregory, lundi 18 septembre 2017, 10:22

    Au vu du prix qu'ils paient , ils s'attendent à quoi ? A la première classe ? Non, on ne peut pas rouler en Porsche pour le prix d'une Dacia.....

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs