Accueil Belgique Politique

Le forcing belge pour siéger au Conseil de sécurité de l’ONU

La Belgique va mener cette semaine à New York une intense campagne diplomatique pour briguer un siège de membre au Conseil de sécurité de l’ONU pour la période 2019 et 2020.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Depuis New York

Le gouvernement belge débarque en rangs serrés, cette semaine à New York, pour la semaine ministérielle de l’Assemblée générale annuelle des Nations unies. Le Premier ministre, deux vice-Premiers et un secrétaire d’Etat effectuent le voyage : Charles Michel, Didier Reynders (Affaires étrangères), Alexander De Croo (Coopération au développement, Agenda numérique) et Theo Francken (Asile et Migration).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs