Accueil Monde États-Unis

Le projet porté par Trump de réforme de l’ONU adopté par 126 pays dont la Belgique

Depuis son investiture en janvier dernier, le locataire de la Maison Blanche n’a pas caché sa volonté de voir l’ONU se réformer afin qu’elle soit plus efficace et coûte moins cher.

Temps de lecture: 1 min

Le président américain Donald Trump a présenté lundi matin à New York une déclaration politique non contraignante poussant l’Organisation des Nations Unies à se réformer. « L’ONU doit se concentrer plus sur les gens et moins sur la bureaucratie », a-t-il préconisé. Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a assisté à ce bref discours, organisé à la veille de l’ouverture du débat de l’assemblée générale onusienne. La déclaration a été adoptée par 126 pays.

Depuis son investiture en janvier dernier, le locataire de la Maison Blanche n’a pas caché sa volonté de voir l’ONU se réformer afin qu’elle soit plus efficace et coûte moins cher. A l’heure actuelle, les Etats-Unis sont le premier contributeur financier à l’Organisation, assurant 28,5 % de son budget d’opérations de paix estimé à 7,3 milliards de dollars, et 22 % de son budget de fonctionnement qui atteint 5,4 milliards de dollars.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une