Accueil Sciences et santé

Les infirmiers pas prêts à jouer aux flics

Ils devront contrôler la carte d’identité du patient à chaque acte posé. Mais ils redoutent un manque de préparation.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 3 min

Pour bénéficier du tiers payant, il faudra bientôt présenter sa carte d’identité aux prestataires de soins. Et dans un premier temps, ce seront les infirmiers à domicile qui seront concernés. Dès le 1er  octobre en effet, ils seront obligés de vérifier le document de leurs patients, à chaque geste médical posé.

Pas toujours simple lorsque les patients en question sont d’un âge avancé et pas forcément en possession de leurs documents. « A partir d’un certain âge, les patients sont nombreux à ne plus avoir leurs documents à la maison. Régulièrement, ce sont les enfants qui l’ont, notamment pour acheter plus facilement leurs médicaments à la pharmacie », remarque Edgard Peters, directeur Soin infirmiers de la de la Fédération de l’Aide et des Soins à Domicile ASBL (FASD).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs