Séisme de magnitude 7,1 à Mexico, des immeubles menacent de s’effondrer (photos et vidéos)

Un séisme de magnitude 7,1 a secoué mardi Mexico, provoquant des scènes de panique dans cette mégapole de 20 millions d’habitants, 32 ans jour pour jour après le puissant tremblement de terre de 1985 qui avait fait plus de 10.000 morts. Selon le centre géologique américain USGS, l’épicentre de ce séisme se situait dans l’Etat de Puebla, proche de la capitale, à 51 km de profondeur.

La protection civile mexicaine a annoncé que le séisme a fait au moins deux morts lors de l'effondrement d'une école. Le maire de Mexico précise que des incendies se sont déclarés dans plusieurs immeubles de la ville, après le séisme, et que des personnes sont bloquées dans ces immeubles en feu.

© EPA
© EPA

«Je suis bouleversée, je n’arrive pas à m’arrêter de pleurer, c’est le même cauchemar qu’en 1985», a déclaré à l’AFP Georgina Sanchez, 52 ans, en pleurs sur une place de Mexico.

© AFP
© AFP

«C’était assez fort. Les bâtiments ont commencé à bouger...Les gens étaient très nerveux. J’ai vu une femme qui s’est évanouie. Les gens étaient en train de courir», a témoigné un peu plus loin, Alfredo Aguilar, 43 ans.

© AFP
© AFP

Dans le quartier central de la Roma, au moins un immeuble était effondré, a constaté l’AFP. L’aéroport international de Mexico a annoncé sur son compte Twitter la suspension de son activité. «On nous rapporte des immeubles endommagés», a tweeté le gouverneur de l’Etat de Puebla, Tony Gali.

© Reuters
© Reuters

« Ne fumez pas! Il y a des fuites de gaz ! », crient les secouristes du secteur de Roma Norte à Mexico.

© AFP
© AFP

Donald Trump poste un message de soutien aux habitants de Mexico et de sa région.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Les partisans du pouvoir en place brandissent les portraits de Simon Bolivar et de Hugo Chavez, mardi à Caracas, lors d’une marche vers le Parlement.

    Venezuela: «Le peuple est orphelin de dirigeants légitimes et représentatifs»

  • Cuba - Jeune vendeuse - Hector lemieux

    Cuba 2021, année zéro

  • Iqaluit, capitale du Nunavut, dans le Grand Nord canadien: l’Arctique, dernière frontière pétrolière, attise les convoitises et les entreprises minières y ont carte blanche.

    Par Ludovic Hirtzmann

    Amériques

    Canada: tensions glaciales dans l’Arctique

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous