France: polémique autour d'un manuel scolaire qui propose un exercice de maths sur les migrants

Image d’illustration. © Belga
Image d’illustration. © Belga

Une polémique a éclaté en France après qu’un manuel scolaire ait utilisé la crise des migrants pour illustrer un problème de maths. Tout est parti d’un post Facebook, publié ce vendredi 15 septembre, qui partageait une photo de l’exercice en question.

« Des migrants fuyant la guerre atteignent une île en Méditerranée. La première semaine, il en arrive 100. Puis chaque semaine, le nombre de nouveaux arrivants augmente de 10%. Par combien est multipliée une quantité lorsqu'elle augmente de 10% ? (...) En déduire le nombre total de migrants qui seront arrivés dans cette île au bout de 8 semaines. Arrondir à l'unité », est-il écrit à la page 34 d’un manuel de la collection « Hyberbole » des éditions Nathan, destiné aux rhétos.

La publication a été partagée près de 8.000 fois ce mardi soir. Sur Twitter comme sur Facebook, les internautes ont dénoncé l’utilisation d’un tel drame humain comme le thème d’un problème. L’éditeur Nathan a rapidement présenté ses excuses, réitérant son soutien « très actif » « aux associations d'aides aux migrants, réfugiés, et demandeurs d'asile » mais la polémique a continuer d’enfler. A tel point que la maison d’édition s’est engagée à retirer le manuel de la vente, et à fournir gratuitement un nouvel exemplaire corrigé.

« Nous comprenons l’indignation provoquée par l’utilisation de cette thématique dans cet exercice et regrettons sincèrement le manque de sensibilité et de discernement dont il témoigne. Les éditions Nathan et les auteurs de l’ouvrage présentent leurs excuses aux enseignants, aux élèves, aux parents, ainsi qu’à l’ensemble de la communauté éducative », a déclaré Catherine Lucet, présidente des éditions Nathan, dans un communiqué. Cette version corrigée devrait être disponible « très prochainement ».

Sur le même sujet
Parents d'élèvesFrance
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous