Accueil Belgique Politique

Quand Vervoort compare le trio Fremault-Fassi Fihri-Cerexhe au western «Le bon, la brute et le truand»

Lors du congrès du PS Bruxellois, Vervoort n’a pas hésité à tacler ses collègues du CDH.

Temps de lecture: 1 min

L a fougue des nouveaux convertis qui s’est emparée du CDH permettra de clarifier les choses entre un bloc de centre gauche et un bloc de droite au sein duquel le MR se passerait bien de ce parti qui lui collera à la chaussure», a affirmé mardi soir le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort.

Devant quelque 200 militants de la fédération bruxelloise du PS réunis en congrès de rentrée, M. Vervoort a également souligné que la situation politique ne lui avait laissé «d’autre choix que de déposer une motion de confiance au risque de nous mettre nous-mêmes en difficulté», a-t-il ajouté.

Au passage, Rudi Vervoort a réattribué à trois chefs de file du CDH bruxellois les rôles du film «Le bon (Céline Fremault), la brute (Hamza Fassi Fihri, « qui tape comme un malade »)et le truand (Benoît Cerexhe, « la quintessence du jésuite qui vous vendrait un chat dans un sac »)».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Anne Deman, mercredi 20 septembre 2017, 12:41

    En parlant de "truand" Vervoort en connaît la chanson, ceux de son parti sont pléthore...

  • Posté par Bielande Philippe, mercredi 20 septembre 2017, 12:01

    Faudra expliquer à Mr Vervoort que les jésuites ne vendent ni des chats ni des sacs

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une