Accueil Sciences et santé

La fin de l’indépendance des centres d’experts de la santé?

Le Centre fédéral d’expertise de soins de santé (KCE) s’est fendu mardi d’une carte blanche sur le rassemblement de différents organes d’expertise au sein de Sciensano, le futur centre fédéral de recherche. Le centre devrait traiter à la fois des aspects médicaux et vétérinaires de la santé publique. Au sein de cette structure, le KCE craint de perdre son autonomie vis-à-vis des pouvoirs publics. Des experts, aux ordres du politique ? La ministre la Santé, Maggie De Block, s’en défend.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 4 min

Chaque année, le KCE produit une vingtaine d’avis scientifiques sur des questions de soins de santé. Et sur ce point, toutes les parties sont d’accord : le travail effectué par le centre est d’une excellente qualité. Une qualité assurée, notamment par son indépendance vis-à-vis des autorités publiques et des différents groupes de pression. Pour Raf Mertens, le directeur général du centre, son incorporation au sein de Sciensano pourrait mettre en péril cette indépendance.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs