Accueil Monde Europe

Pour le président catalan, Madrid a imposé un «état d’urgence» en Catalogne

La garde civile perquisitionnait mercredi matin plusieurs départements de l’exécutif de la Catalogne à Barcelone.

Temps de lecture: 1 min

Le président régional de la Catalogne a accusé mercredi le gouvernement espagnol d’avoir imposé un état d’urgence dans cette région du nord-est de l’Espagne, après le gel de ses finances et l’arrestation de 13 hauts responsables.

Le gouvernement «  a suspendu de facto l’autonomie de la Catalogne et appliqué de facto un état d’urgence », a affirmé le président catalan, Carles Puigdemont, après ces arrestations, en accusant le gouvernement de Mariano Rajoy d’être «  totalitaire » et de violer les «  droits fondamentaux ».

À lire aussi Référendum en Catalogne : «Des millions de personnes veulent voter»

La garde civile perquisitionnait mercredi matin plusieurs départements de l’exécutif de la Catalogne à Barcelone. Madrid mène des enquêtes tous azimuts pour empêcher l’organisation d’un référendum d’autodétermination interdit par la justice.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une