Brigitte Aubert sera la première femme à diriger Mouscron

Brigitte Aubert prendra la succession d’Alfred Gadenne lors d’un conseil communal extraordinaire prévu le 2 octobre prochain. © Bernard Libert.
Brigitte Aubert prendra la succession d’Alfred Gadenne lors d’un conseil communal extraordinaire prévu le 2 octobre prochain. © Bernard Libert. - Bernard Libert

Les Mouscronnois commencent à peine à sécher leurs larmes qu’en coulisses, il faut déjà penser à la succession d’Alfred Gadenne, décédé dans des circonstances tragiques lundi dernier. La vie est ainsi faite, un être part et une autre personne prend sa place. Après avoir attendu jusqu’aux funérailles, par respect pour Alfred Gadenne et sa famille, les élus politiques ont multiplié les réunions pour savoir qui prendrait le fauteuil mayoral.

Par la force des choses, mais aussi par son nombre de voix récoltées aux communales en 2012, tous les regards étaient portés vers Brigitte Aubert. L’actuelle échevine endossera donc le costume de bourgmestre lors d’un conseil communal extraordinaire prévu le 2 octobre prochain et deviendra ainsi la première femme à diriger la cité des Hurlus. « Je n’avais pas vraiment le choix, mais je vais mettre toutes mes forces pour être à la hauteur. J’aurais bien évidemment préféré que ce soit dans d’autres circonstances. De plus, je n’ai qu’un an et ce ne sera pas simple. Heureusement, toute l’équipe est soudée. On relèvera la tête ensemble », a-t-elle assuré.

L’actuelle échevine sait l’importance de ce rôle et a assuré qu’elle allait continuer dans la même lignée que son prédécesseur. « Avec toujours cette proximité envers les personnes les plus démunies de notre ville. » Elle a également décidé de mettre certaines de ses compétences, l’urbanisme et les travaux publics, de côté pour se consacrer à la lourde tâche qui l’attend. Elle gardera toutefois les affaires sociales.

L’autre point d’interrogation était de savoir si le collège allait décider d’envoyer un nouvel échevin ou si les élus allaient se répartir les compétences d’Alfred Gadenne jusqu’aux communales en octobre 2018. « On a décidé que Laurent Harduin deviendrait échevin bien que des compétences du bourgmestre seront redistribuées entre certains d’entre nous. »

Tous ces changements ont été présentés aux élus CDH, conseillers et membres du parti humaniste à l’hôtel de ville ce mardi soir. « On a essayé de trouver les meilleures solutions pour que cette année de transition se passe pour le mieux tout en respectant les souhaits d’Alfred », a souligné Brigitte Aubert.

Laurent Harduin a été reçu lundi soir avec Pierre Deblocq, qui était aussi en lice pour devenir échevin. Ce dernier a décidé de décliner l’offre, laissant ainsi sa place à celui que l’on connaît désormais. Laurent Harduin devient donc échevin de la population, de l’état civil et de l’informatique. C’est également lui qui reprendra la place d’Alfred Gadenne au pôle développement commercial et innovation. « Cette nomination a un goût un peu bizarre, surtout quand on sait ce qui a provoqué tout ce chamboulement. Toutefois, la vie continue et il faut aller de l’avant. Je suis malgré tout honoré d’être là et je compte profiter de cette expérience pour apprendre au maximum », a déclaré celui qui intégrera le collège communal de Mouscron à partir du 2 octobre prochain.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous