Accueil Sports Autres sports

Le boxeur de légende Jake LaMotta est mort à l’âge de 95 ans

Le boxeur, qui avait remporté un titre mondial en battant le Français Marcel Cerdan en 1949 à Detroit, s’est éteint dans sa maison de retraite des suites d’une pneumonie, a précisé son épouse au site TMZ.

Temps de lecture: 2 min

Jake LaMotta, champion de boxe légendaire qui a inspiré le film « Raging Bull » du cinéaste Martin Scorsese, est mort mardi à l’âge de 95 ans, a annoncé sa fille sur Facebook.

« Repose en paix, Pap », a écrit mercredi Christi LaMotta. Le boxeur, qui avait remporté le titre mondial des moyens en battant le Français Marcel Cerdan en 1949 à Detroit, s’est éteint dans sa maison de retraite en Floride des suites d’une pneumonie, a précisé son épouse au site TMZ.

Il était surnommé le « Taureau du Bronx », en raison de sa puissance et en référence au quartier de New York où il est né, sous le nom de Giacobbe La Motta, de parents immigrés italiens.

Champion du monde des poids moyens de 1949 à 1951, il était connu pour sa capacité à encaisser les coups violents et l’agressivité de ses contres.

Son premier grand fait d’armes a été de battre le 5 février 1943 Sugar Ray Robinson, pour qui il s’agissait de sa première défaite. D’autres grands combats opposant LaMotta et Robinson ont marqué l’histoire de la boxe.

La rencontre du 16 juin 1949 à Detroit entre Marcel Cerdan et Jake LaMotta est généralement considérée comme méritant de figurer parmi les « combats du siècle » : Cerdan avait remis en jeu son titre mondial des poids moyens, mais s’était luxé l’épaule gauche dès la 2e reprise et s’était résigné à abandonner au 9e round. La revanche prévue n’aura jamais lieu, Cerdan trouvant la mort dans un accident d’avion au-dessus de l’archipel des Açores.

En immortalisant en 1980 sur grand écran Jake LaMotta, Robert de Niro avait remporté à Hollywood l’Oscar du meilleur acteur.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Autres sports

Voile: Denis Van Weynbergh a retrouvé Brest

Ralenti par la perte précoce d’une voile d’avant, le skipper des « Laboratoires de Biarritz » est arrivé bon dernier de la « Guyader Bermudes 1000 Races« , mais s’est qualifié pour la Route du Rhum, pour laquelle il est toujours sur liste d’attente.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb