Accueil Belgique Politique

Motrif Siddiq Ali, un ambassadeur de choc pour trier les réfugiés

Depuis mardi, le secrétaire d’Etat Theo Francken est dans la tourmente après avoir fait venir une délégation du régime soudanais pour identifier des réfugiés. Portrait de l’ambassadeur du Soudan auprès de l’Union européenne.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Lorsque, dimanche dernier, Theo Francken s’est rendu à Zaventem pour accueillir une délégation de trois personnes venues de Khartoum et chargée d’aider ses services à identifier les migrants se trouvant au parc Maximilien, il était accompagné de Motrif Siddiq Ali, ambassadeur du Soudan auprès de l’Union européenne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Eric Verfaille, jeudi 21 septembre 2017, 19:11

    tout à fait d'accord pour ce portrait mais que des jeunes soi-disant écolo se permettent de créer une image d'un nazi pour dénoncer des faits, il y a un pas de franchi. D'accord, on peut critiquer mais il n'est pas de bon ton de traiter quelqu'un de nazi. Dommage qu'écolo donne cette image

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs