Accueil Économie Finances

BNP Paribas Fortis va fermer 65 agences en 2018

Aucun emploi n’est cependant menacé.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

BNP Paribas Fortis va accélérer la réduction de la taille de son réseau. 65 d’agences (dont une trentaine en gestion propre) disparaîtront ainsi du paysage en 2018 alors qu’une cinquantaine d’autres agences, actuellement en gestion propre, seront franchisées, a indiqué Luc Broos (LBC).

Selon L’Echo, 15% du réseau sera touché à Bruxelles, 9% en Wallonie et 7% en Flandre. Quelque 300 travailleurs sont concernés. Ils ont toutefois obtenu la garantie de pouvoir être reclassés au sein du réseau d’agences ou au siège de Bruxelles, a précisé le représentant du syndicat chrétien.

À lire aussi Les habitants de Gouvy désarmés face à la fermeture de leur agence bancaire

Les trois arguments invoqués

L’annonce en conseil d’entreprise de l’objectif de BNP Paribas Fortis d’« optimiser » son réseau s’est accompagnée d’un certain nombre de justifications.

Il nous revient que la banque invoque en premier lieu le fait que cette évolution répond en quelque sorte à une demande des clients, qui ont de plus en plus recours aux canaux numériques. Elle cite une hausse de 25 % de la moyenne mensuelle des « sessions numériques » au premier semestre de cette année par rapport à la même période de l’an dernier. Parallèlement, les clients se rendraient donc de moins en moins en agence : une baisse de 19 % au cours de la même période.

La banque invoque aussi le besoin de réorganiser son réseau afin d’offrir une couverture géographique optimale. Et ce, en tenant compte de la proximité d’autres agences, de la concurrence, de la densité de population, de la proximité de centres commerciaux, entre autres.

Enfin, la banque invoque la nécessité de proposer une meilleure expertise à sa clientèle, la digitalisation permettant de libérer du temps pour en consacrer davantage aux conseils aux clients. Le résultat est désormais connu : le réseau comptera 679 agences à la fin 2018, au lieu de 769 au 30 juin de cette année.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Nuttin Eric, jeudi 21 septembre 2017, 16:01

    769 - 679 = 90 agences en moins ..au lieu de 65 !!!

  • Posté par Fabral, jeudi 21 septembre 2017, 14:19

    Ce genre de problème existe dans le monde et pour tout ! mais n'est plus humain du tout et certainement pas pour les personnes (âgées ou légèrement handicapées) . Vous trouverez certainement facilement votre réponse à ma réaction !

  • Posté par Burniat Walter, jeudi 21 septembre 2017, 13:08

    L'agence de Limal a fermé il y a 4 ans. L'informatisation des services, comme PC Banking, réduit d'autant le personnel. Comme ce fut le cas lors de la révolution industrielle et l'automatisation des taches. Une forme de justice sociale et de redistribution des profits: taxer les machines qui remplacent l'homme, libérer l'homme de son temps de travail opéré par les machines et limiter les profits honteux des entreprises capitalistes. Qui servent d'ailleurs à quoi? Aux paradis artificiels des nantis, mortels comme nous tous!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière