Accueil Opinions Chroniques

Les ex-présidents aussi doivent remplir le frigo

Comme nombre de ses prédécesseurs, Barack Obama s’est mué en conférencier de luxe. Pourtant, depuis 1958, les anciens présidents ont droit à la retraite…

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 4 min

Que Nicolas Sarkozy se soit reconverti en conférencier de luxe et réclame un cachet de 150.000€ par causerie a eu le don de choquer ses compatriotes, qui se plaisent – publiquement – à mépriser l’argent. Mais de manière plus étonnante, aux États-Unis aussi, où faire de bonnes affaires est pourtant considéré comme un signe d’intelligence, les homélies grassement rémunérées des anciens présidents provoquent des haussements de sourcils.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lebrun Marie-france , vendredi 22 septembre 2017, 11:33

    Pourquoi pas? Ils ne sont pas encore à l'âge de la retraite et pourquoi donc les fustiger alors que ce sont les lobbies qui viennent les chercher. De plus, compte tenu de leurs vécu, expertises et expériences, de leurs formations éducatives et connaissances, ils sont probablement les mieux armés pour ne pas raconter des bêtises. On dénonce ces faits pour les ex-présidents américains, mais il s'agit là d'une situation qui peut s'appliquer à tous les pays du monde, et surtout en Belgique. Nombre de nos politiciens ont déjà écrit des livres et fait des exposés et conférences alors qu'ils sont en pleine activité et pas encore pensionné. Je suis un petite pensionnée (pension pas du tout lourde malgré une carrière complète de 46 années) et si je me trouvais en capacité d'écrire, de peindre (ce à quoi je m'applique), je n'hésiterais pas à le faire pour augmenter mes revenus tout en respectant notre code d'impôts sur les revenus bien sûr. Encore faut-il y arriver quand on n'a pas l'aura d'une personne publique ....mais compte tenu de mon état de santé, cette activité pourrait mettre "un peu de beurre dans mes épinards" et je pourrais recourir à des soins médicaux non remboursés par l'INAMI, comme l'acupuncture et l'ostéopathie qui me sont vivement conseillés par les chirurgiens orthopédistes. Alors comme les personnes dont vous parlez dans l'article ont un niveau de vie habituel au-dessus du commun des mortels et ont également des expériences uniques, il est normal de les faire partager ou tout au moins d'informer les intéressés de leurs pensées. Quand Monsieur Herman Van Rompuy publie son deuxième recueil de haïkus alors qu'il est en fonction, tout le monde crie "formidable, comme c'est beau, ..." et c'est vraiment bien d'autant qu'il s'accorde à dire que cela correspond à sa propre identité et individualité. Alors, expliquez-nous, aux lecteurs, pourquoi tant d'acharnement négatif autour de certains et de félicitations à d'autre. Chacun de ces écrivains ou orateurs apportent un peu de sérénité ou de réflexion autour de ses mots. A nous tous de comprendre ce que nous devons en retenir et non pas aux médias de se positionner pour diriger nos pensées. Mon éthique personnelles est écrite dans le "Petit Prince" de feu St Exupéry, la voici "ma liberté s'arrête là où commence celle de l'autre".

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs